Nº 1
 

info

Le premier trou est à l'image des défis du parcours d'Hazeltine. La zone du drive est entourée de bunkers placés sur le fairway ; les coups hors du rough auront du mal à atteindre le green et la direction et la force du vent détermineront le niveau d'agressivité du joueur. Le green étant composé de plusieurs niveaux, un coup d'approche précis peut faire la différence entre un birdie et un 3 putts.

561
Nº 2
 

info

Ce trou coudé laisse une bonne chance de réaliser un birdie. Un coup proche de l'angle peut permettre d'utiliser un wedge pour atteindre le green, mais cela peut être une stratégie plus risquée que lors du PGA Championship de 2002 en raison d'un nouveau bunker placé sur la gauche du fairway. Un tee shot plus prudent doit désormais éviter les nouveaux bunkers à droite du fairway, une manœuvre d'autant plus délicate en cas de vent fort dans le dos du joueur et sachant que le trou est placé derrière les imposants bunkers qui sont à gauche à l'avant du green.

559
Nº 3
 

info

Le premier par 5 est un vrai trou en trois coups. Le drive doit à la fois éviter les délicats bunkers sur la gauche du fairway et l'épais rough sur la droite. Une façon assez prudente de jouer le second coup est d'atteindre un secteur plat, ce qui permettra une approche courte ; les coups plus agressifs doivent serrer sur la partie gauche du fairway au risque de finir bien au-delà du green dans le rough de droite. Le green est grand avec une variété de zones délicates au niveau du trou.

585
Nº 4
 

info

Lors de l'U.S. Open Championship de 1991, Fuzzy Zoeller et John Inman ont tous les deux réalisé un ace au quatrième trou. Le green est cerné par des bunkers avec un surplomb à l'arrière difficile à tenir et une partie plate à l'avant. Entre les deux, on trouve une pente relativement marquée. Ainsi, un tee shot qui atteindra le green sans être proche du trou peut facilement mener à un bogey.

555
Nº 5
 

info

Billy Casper décrit ce trou comme l'un des par 4 courts les plus agréables à jouer. Le trou n'a pas beaucoup changé depuis l'U.S. Open de 1970 et le Senior Open de 1983, qu'il a remportés. Le nouveau bunker transversal à l'avant du green peut faire la décision sur ce trou. Sur le papier, il semble abordable à condition d'être précis et la zone du trou rend la réalisation de birdies difficile.

553
Nº 6
 

info

Tiger Woods commença son attaque ici en 2002, lorsqu'il s'agissait du 15è trou du PGA Championship. Il réalisa des birdies sur les quatre derniers trous, même s'il lui a manqué un coup pour remporter la victoire. Un nouveau tee a allongé ce trou avec le retour de bunkers sur le drive et le second coup, autant d'éléments qui devraient alourdir les cartes de score, notamment en cas de vent.

551
Nº 7
 

info

Johnny Miller a déclaré : ce trou est « probablement le par quatre le plus difficile que j'aie jamais joué ». Le drive est proche du lac Hazeltine et doit aussi éviter la crique située à gauche du fairway. Le rough de droite ne doit pas non plus être négligé car le green est situé après un coude et il est donc difficile à atteindre. Le trou situé le long de la bordure droite fait à nouveau intervenir le risque que présente le lac. C'est le trou de tous les dangers.

549
Nº 8
 

info

Ce trou dispose d'un magnifique green entouré de bunkers et de plans d'eau. Un grand creux sur la gauche à l'avant du green pourra être décisif si l'on manque le trou placé le long de bandes relativement étroites sur la droite et à l'arrière. Ce trou se fait généralement en trois putts, ce qui en fait l'un des greens les plus difficiles de ce parcours.

547
Nº 9
 

info

Un nouveau tee a permis de rallonger ce trou, obligeant les joueurs à réaliser un drive entre les bunkers placés à droite et à gauche. Les coups d'approche se font sur un green à trois niveaux, la précision est donc de mise en particulier si le trou est abordé depuis la partie étroite à l'avant du green.

545
Nº 10
 

info

Sur le premier trou de la deuxième partie du parcours, la précision est de mise. Idéalement, le drive doit arriver à l'angle du coude. Ensuite, le trou descend la colline en direction du lac Hazeltine. Les zones à gauche à l'arrière du trou sont particulièrement difficiles car proches du lac et les coups d'approche qui finissent à droite de la crête qui coupe le green en deux nécessiteront deux putts pour faire le par.

543
Nº 11
 

info

Lors du PGA Championship de 2002, ce trou a joué un rôle décisif. Rich Beem l'a parfaitement maîtrisé avec un long drive au milieu du fairway et un second coup à 8 pieds du trou. Son eagle a été le seul réalisé sur ce trou au cours du tournoi et lui a permis de remporter la victoire. Désormais, les tentatives pour atteindre le green en deux coups qui seront trop courtes trouveront sur leur chemin un nouveau bunker et un birdie sera difficile.

541
Nº 12
 

info

Alors qu'il avait la réputation d'être l'un des trous les plus difficiles du parcours, un nouveau tee l'a rallongé de cinquante yards et en fait un trou particulièrement intimidant. Le tee shot est particulièrement ouvert, ce qui a une influence l'été avec le vent qui souffle. Le gazon du green est court et ferme, ce qui rend les approches difficiles. Ici, les birdies sont rares car au-delà de la pente à l'avant du green, la plupart des putts sont à plat avec de légères bosses et un green tout en longueur.

539
Nº 13
 

info

Après le difficile 12è trou, ce par 3, le plus délicat d'Hazeltine, n'est pas non plus de tout repos. Une mare sur la gauche, des arbres sur la droite, des bunkers à l'avant et sur la droite et un accès difficile au trou sont autant de difficultés à surmonter. C'est souvent un trou pivot lors des tournois comme cela a été le cas lors de l'U.S. Amateur de 2006. Lorsqu'il a remporté le Havemeyer Trophy, Richie Ramsay n'a jamais réalisé un bogey sur ce trou malgré un match-play en sept tours.

537
Nº 14
 

info

Le nouveau tee a permis d'ajouter 50 yards supplémentaires à ce trou. C'est l'un des trous préférés des membres d'Hazeltine. Les joueurs les plus performants en termes de longueur peuvent essayer de passer au-dessus des bunkers du fairway, mais la balle finit souvent dans le rough gauche, le plus épais du parcours. Le green est étroit et il faut absolument éviter les bunkers à l'avant et sur les côtés. Ce trou étant tout à la fin du parcours, il n'attire pas autant de spectateurs que les autres, ce qui en fait un point d'observation très plaisant pendant un tournoi.

535
Nº 15
 

info

Ce trou n'a quasiment pas changé depuis la création de ce parcours. Il faut avant tout éviter les bois placés de chaque côté de l'étroit fairway. Les joueurs qui utilisent un driver sur le fairway pourront attaquer le trou sur le long green placé entre des bunkers à droite et la mare sur la gauche. Ceux qui tentent une approche en plusieurs coups seront confrontés à différents éléments ou finiront trop loin du trou.

533
Nº 16
 

info

Le plus court des par cinq d'Hazeltine peut être abordé de plusieurs manières. Lors du PGA Championship de 2002, la plupart des joueurs ont atteint le green en deux avec un trou placé à 543 yards. Cette stratégie est délicate car la mare à gauche empêche un accès facile et il peut être difficile de rester sur le green en cas de vent dans le dos. Justin Leonard a opté pour une stratégie différente : il a fait une approche en quatre coups et réalisé quatre birdies grâce à son talent avec le wedge. De nouveaux bunkers ont été ajoutés sur la gauche de la zone d'approche du tee shot, ce qui rend cette dernière plus compliquée que par le passé.

531
Nº 17
 

info

Si l'on regarde la distance en yards, ce trou peut paraître relativement accessible pour les meilleurs joueurs du monde. Mais le petit green entouré d'eau et de sable est tout sauf simple. Tournoi après tournoi, ceux qui ont remporté Hazeltine n'ont jamais réussi à faire mieux que le par sur ce trou. Ceux qui ont tenté une approche plus agressive, notamment lorsque le trou est placé à l'avant sur la partie étroite du green, se retrouvent en général pénalisés.

529
Nº 18
 

info

Les bunkers placés des deux côtés du fairway en font l'un des drives les plus difficiles du parcours. Attaquer une colline pour atteindre un green difficile à voir signifie que les joueurs doivent être précis dans leur évaluation de la distance en yards. Les coups trop longs ou trop à gauche d'un trou placé dans la dépression à droite conduiront probablement à un bogey.

527
Trou
Par
Yards
1
4
442
2
4
429
3
5
633
4
3
210
5
4
352
6
5
642
7
4
402
8
3
186
9
4
475
10
4
452
11
5
606
12
4
518
13
3
248
14
4
448
15
4
405
16
5
572
17
3
176
18
4
432

Hazeltine National Golf Club

Hazeltine est la destination numéro un pour pratiquer le golf dans le nord du Midwest. Ce superbe parcours de 18 trous s'étend au milieu d'un paysage vallonné, de forêts anciennes, de lacs pittoresques et de vastes prairies et offrira un vrai défi pour les professionnels ou les amateurs passionnés de golf. Reconnu à travers le monde comme un parcours de golf d'exception, Hazeltine sera, à partir de 2016, l'un de deux seuls clubs de golf du pays à avoir accueilli tous les plus grands tournois organisés par l'USGA et la PGA of America.

  • Architecte
    Robert Trent Jones
  • Par
    72
  • Distance en yards
    7,628
  • Dernière édition
    Championnat de la PGA (2009)