Thomas Bjørn et Jim Furyk à la tour Eiffel