Davis Love III, capitaine de l'équipe USA de la Ryder Cup, espère que des joueurs comme Jordan Spieth voudront se familiariser avec Hazeltine pour se préparer à la Ryder Cup 2016 qui aura lieu en septembre.

USA 2016

Les meilleurs golfeurs américains joueront à Hazeltine cet été pour se préparer pour la Ryder Cup

La plupart des meilleurs golfeurs d'Amérique viendront certainement cet été dans le Minnesota pour jouer une partie ou deux au Hazeltine National Golf Club de Chaska.

Quand ?

Cette question est encore sans réponse.

Le capitaine de l'équipe USA, Davis Love III, a déclaré qu'il serait bénéfique à tous les joueurs d'Amérique de venir jouer dans le Minnesota au moins une fois cet été, afin de se préparer pour la Ryder Cup 2016 qui aura lieu cet automne.

« Jack Nicklaus a discuté avec eux en mars, chez lui, et a dit de nous préparer, a déclaré Love lors d'une téléconférence mercredi. Nous nous rendrons sur place aussi souvent qu'ils le souhaiteront... Si certaines personnes ont besoin de jouer une partie ou si d'autres souhaitent en jouer deux ou trois, c'est ce que nous ferons. Nous leur rendrons le parcours disponible, afin de leur faciliter les choses. »

Love a fait un rapport pré-match sur Hazeltine, décrivant les par 3s longs, les par 5s longs et les greens qui sont hauts vers le milieu et plongent à la fin. Il a déclaré qu'il ne s'agit pas du genre de parcours sur lequel on peut s'élancer les yeux fermés, avec uniquement à disposition les distances en yards.

« Il faut déjà y avoir joué, et avoir pensé " Alors, comment vais-je jouer ces trous coudés, comment vais-je jouer ces par 3s longs si les greens sont tendres ? Si les greens sont fermes ? " a déclaré Love. Il faut se préparer un plan de match. »

Les joueurs auront le temps de venir s'entraîner sur le parcours lorsqu'ils arriveront la semaine de la Ryder Cup, fin septembre. Cependant, Love espère établir une stratégie avant. Love a déclaré que lui et les vice-capitaines, comme Tom Lehman et Steve Stricker, joueront souvent à Hazeltine cet été.

« Ainsi, nous pourrons aussi savoir ce qui correspond le mieux aux différents joueurs, a déclaré Love. Une fois qu'un joueur a vu le parcours plusieurs fois et dit " Je me sens très à l'aise avec le driver sur ce parcours " ou "Je me sens à l'aise dans ces greens ", nous pouvons alors nous baser là-dessus pour leur attribuer un parcours. »

Love a déjà parlé à quelques joueurs du fait de venir dans le Minnesota pour se préparer, surtout à Jordan Spieth, qui est le meneur des points de l'équipe USA de la Ryder Cup. Love nous a informé que deux ou trois joueurs seraient déjà présents si le parcours était prêt, ce qui n'est pas encore le cas dans le Minnesota.

« Nous pensons devoir attendre fin mai avant que le parcours ne soit assez prêt pour que notre entraînement soit efficace, a déclaré Love. Cela ne vaut pas non plus la peine de venir à Augusta pour jouer une partie d'entraînement en décembre ou en janvier, car le parcours ne sera plus le même en avril. Il nous faut attendre un peu que le parcours soit prêt. »

La plupart des golfeurs ne connaissent pas bien Hazeltine, mais le parcours n'est cependant pas inconnu. Le parcours a accueilli depuis 2002 deux PGA Championship et un U.S. Amateur Championship, au cours duquel Rickie Fowler a joué. Love a affirmé que le manque de connaissances sur le parcours est très commun pour les parcours sélectionnés pour les U.S Open et les PGA. Les joueurs doivent trouver un moment dans leur emploi du temps pour venir s'entraîner sur ces parcours également.

« Nous avons l'habitude de faire ça, a indiqué Love. Ces joueurs sont des professionnels, accompagnés de caddies très professionnels, jouer un parcours ne leur prend donc pas trop de temps... Nous n'avons pas réellement besoin de le rejouer quatre ou cinq fois. Il ne nous faut probablement qu'une ou deux parties d'entraînement. »

Les joueurs à qui Love a parlé semblent prêts à tenir cet engagement.

« Ils considèrent cette coupe comme un championnat majeur, a-t-il dit. Ils veulent s'investir, ils veulent faire du bon travail. »

Cet article a été rédigé par Jace Frederick, de St. Paul Pioneer Press, et une licence a été légalement obtenue via le réseau d'éditeurs NewsCred.