Actualités importantes
Matt Fitzpatrick en pleine action mercredi à Hazeltine
Actualités importantes

Europe 2016

L'âge n'est qu'un chiffre pour un Fitzpatrick très concentré

Le rookie Matt Fitzpatrick, âgé de seulement 22 ans, fait ses débuts à la Ryder Cup. L'Anglais ne se laisse cependant pas intimider par la perspective d'affronter l'équipe américaine au Hazeltine National Golf Club et ce, malgré son étiquette de plus jeune joueur de cette édition 2016.

Depuis qu'il a fait irruption sur la scène de l'European Tour en 2015, l'Anglais, à qui l'on attribue déjà deux victoires sur ce circuit, a prouvé qu'en dépit de son caractère amical il compte parmi les compétiteurs les plus féroces ici présent.

« Je sais bien que je suis le plus jeune, mais, comme je l'ai dit, mon esprit a du mal à vraiment l'intégrer. L'âge n'est rien qu'un chiffre. On m'a déjà fait quelques remarques à ce sujet cette semaine, mais j'ai l'habitude. »

En plus d'avoir eu droit mardi soir à la visite du célèbre prestidigitateur Dynamo, l'équipe Europe s'est également vue adresser un discours d'encouragement de la part de la légende du rugby irlandais Paul O'Connell.

Fitzpatrick, qui compte bien profiter du mieux possible de sa première Ryder Cup, a de toute évidence beaucoup retiré du discours de O'Connell.

« Ce fut très inspirant », a-t-il déclaré.

« Personnellement ce qui m'a le plus marqué c'était son passage sur le fait de s'approprier l'instant, pour moi ça a été une vraie révélation. Il y a des moments décisifs dans une partie de golf et il faut savoir en tirer parti.

Si votre adversaire frappe la balle, manque le green et se retrouve confronté à une approche-putt difficile, il faut réussir à placer un coup tout près, maintenir la pression et rentrer le putt pile au bon moment, c'est important selon moi. »

Pour ce jeune homme originaire de Sheffield l'ascension dans le monde du golf aura été si fulgurante que Fitzpatrick lui-même avoue avoir été pris par surprise.

Cela implique aussi que le champion de golf amateur des États-Unis 2013 joue à présent avec nombre de ses idoles, des golfeurs auxquels Fitzpatrick courait après pour avoir une autographe il n'y a encore pas si longtemps.

« Je crois que j'ai celle de tout le monde dans l'équipe », a-t-il révélé.

« Peut-être pas celle de Woody, Sully ou de Willet à vrai dire. Elles sont toutes quelque part chez moi à la maison, et je sais que Sergio (Garcia) m'a dédicacé une balle de golf cette année quand je jouais avec lui au Qatar. Il en donnait une à un gamin quand j'étais là à me dire que je pourrais aussi en avoir une si je lui remettais une de mes balles.

« Puis j'ai eu la chance de jouer avec Rory (McIlroy) aux Masters en 2014. Il a signé mon carnet de notes de distances en yards, alors ça a été un moment particulier pour moi. C'est la même chose pour Ian Poulter d'ailleurs. »