L'équipe
Choix du capitaine
L'équipe

Europe 2016

Kaymer, Pieters et Westwood sélectionnés dans l'équipe Europe de Clarke

Le capitaine européen, Darren Clarke, a désigné Martin Kaymer, Thomas Pieters et Lee Westwood comme ses trois choix pour la Ryder Cup 2016 à Hazeltine National.

Les anciens numéros un mondiaux Kaymer et Westwood, qui comptent à eux deux 12 apparitions à la Ryder Cup, viendront faire valoir toute leur expérience auprès des neuf autres golfeurs déjà qualifiés automatiquement. De son côté, Thomas Pieters, grâce à sa forme éblouissante du moment, qui lui a notamment permis de remporter brillamment le Made in Denmark la semaine dernière, est récompensé et fera donc ses grands débuts dans le Minnesota, le mois prochain.

Le trio rejoint Rafa Cabrera Bello, Matthew Fitzpatrick, Sergio Garcia, Rory McIlroy, Justin Rose, Henrik Stenson, Andy Sullivan, Danny Willett et Chris Wood au sein d'un effectif de 12 golfeurs alignés par Darren Clarke qui iront affronter l'équipe USA de Davis Love III. Du 30 septembre au 2 octobre, l'Europe tentera donc de décrocher une quatrième victoire consécutive.

L'Anglais Lee Westwood fera sa dixième apparition dans la Ryder Cup. Avec un tel nombre de sélections, il rejoint Christy O'Connor Snr et Bernhard Langer et pointe désormais juste derrière le recordman des apparitions dans cette compétition bisannuelle, Sir Nick Faldo. Martin Kaymer, le golfeur allemand, tentera d'améliorer son parcours sans faute dans le Minnesota après avoir brillé lors des trois dernières victoires européennes.

Selon Darren Clarke, « Avec Lee et Martin, j'ai deux anciens numéros un mondiaux et deux gars qui apportent une énorme expérience à l'équipe. Ce n'est pas seulement dans le jeu, mais dans le dynamisme du vestiaire.

« Et j'ai toujours un grand fan de Thomas Pieters, depuis le jour où j'ai découvert la manière dont il joue et frappe la balle. Son style de jeu sur les derniers tournois, quatrième aux Jeux olympiques puis le tournoi en République tchèque où il est battu sur le dernier green à cause d'un birdie et puis faire ce qu'il a fait la semaine dernière, avec des birdies sur les trois derniers trous qui lui ont permis de gagner le tournoi de cette manière... Ça m'a vraiment impressionné et je ne vois pas comment j'aurais pu le laisser sur la touche. »



Depuis ses débuts dans le tournoi 1997 à Valderrama, Westwood a toujours participé à la Ryder Cup et contribué aux sept victoires de l'équipe européenne au cours de cette période. Ce golfeur de 43 ans a rapporté 23 points à l'Europe, avec 20 victoires en 41 rencontres. S'il gagne au moins deux points à Hazeltine National, il atteindra le score de 25 points accumulés en Ryder Cup, un record qui appartient toujours à Nick Faldo.

Lee Westwood a déclaré : « Je suis incroyablement fier. Quand je me retourne sur ma carrière, je réalise que la Ryder Cup est toujours un moment particulier et j'en garde d'extraordinaires souvenirs. Darren sait déjà ce que je suis capable de faire en Ryder Cup et ce que je peux lui apporter. Quel bonheur de recevoir son coup de fil hier en sachant que j'étais sélectionné. Darren et moi sommes très proches et je ne voulais pas qu'il se sente obligé de me choisir, j'aurais préféré gagner ma place, mais évidemment c'est un soulagement et je suis heureux d'avoir été sélectionné. »

Comme Westwood, Martin Kaymer a fait un parcours impressionnant en Ryder Cup et il a joué un rôle déterminant à Medinah en 2012, dernière édition ayant eu lieu sur le sol américain, en marquant le fameux point qui a offert la victoire à l'Europe.

Âgé de 31 ans, depuis ses débuts au Pays de Galles en 2010, il a rapporté 2½ points, a rentré un putt de huit pieds lors d'un match en simple face à Steve Stricker (qui a mis quelque nerfs à l'épreuve) et réalisé l'un des come-backs les plus célèbres de l'histoire de la Ryder Cup. Il a ensuite glané deux points lors de ses quatre matchs à Gleneagles voilà deux ans, avec notamment une impressionnante victoire en simple (4 et 2) sur Bubba Watson qui a contribué au sacre européen.

« J'avais deux objectifs cette saison : les Jeux olympiques et la sélection pour la Ryder Cup, » explique Martin Kaymer. Par chance, Darren m'a aidé avec ce dernier et je me suis occupé seul du premier objectif.

« C'est un soulagement, mais désormais il faut se concentrer sur l'événement numéro un de notre sport. Je suis vraiment impatient, ça redonne de la motivation même si on est en fin de saison. Cela reste un immense événement surtout que le tournoi a lieu aux États-Unis.

« Darren m'a passé un coup de téléphone très court, mais j'ai apprécié les mots qu'il a prononcés. C'était très sympa. Je promets de tout donner parce que cet événement compte beaucoup pour moi. »

Pieters viendra compléter cette paire expérimentée. Il devient le deuxième Belge de l'histoire à participer à la Ryder Cup après Nicolas Colsaerts, qui était aussi le choix du capitaine lors de l'édition de Medinah voilà quatre ans et qui avait des débuts exceptionnels aux côtés de Westwood dans les matchs en quatre balles avec huit birdies et un eagle qui leur ont permis de battre Tiger Woods et Steve Stricker. Pieters, l'un des six petits nouveaux de l'équipe et qui a terminé 11è au classement mondial aux points essaiera d'imiter son aîné.

Après deux titres en 2015, au D+D REAL Czech Masters et au KLM Open, ce dernier ayant eu lieu au début de la période de qualification pour la Ryder Cup, Pieters a terminé la course aux points en trombe, finissant quatrième aux Jeux olympiques puis deuxième en République tchèque (où il était tenant du titre) et enfin en remportant son troisième titre dans l'European Tour, la semaine dernière au Danemark.



Pieters a déclaré : « Les deux derniers jours ont été un peu fous, notamment en terminant de cette manière dimanche. J'étais fier de remporter un nouveau tournoi. On essaie toujours de jouer pour gagner mais là, avec un peu de pression, je suis vraiment content.

« La qualification pour la Ryder Cup a été une grosse source de motivation, mais j'ai gardé ça pour moi, je n'en ai pas parlé, c'est mon caractère. Je préfère m'exprimer sur les parcours. J'ai bien joué pendant un moment, mais les résultats ne suivaient pas. Il a donc fallu que je hausse un peu le ton à la fin.

« J'ai hâte de jouer, de me donner à 110 % et de gagner des points. C'est vraiment cool de faire partie de l'équipe. Je suis dans la compétition et j'ai hâte de monter dans l'avion et de passer une semaine entière avec cette équipe. »