Darren Clarke avec la Ryder Cup

Europe 2016

Cinq célébrités bien équipées pour aider le capitaine Clarke

Avec énormément d'expérience à la Ryder Cup, les cinq vice-capitaines européens auront un rôle crucial à jouer durant la 41e édition du plus grand événement du golf au Hazeltine National à la fin du mois.

Thomas Bjørn, Padraig Harrington, Paul Lawrie, Ian Poulter et Sam Torrance totalisent 24 participations à la Ryder Cup, ils sont donc extrêmement bien équipés pour aider l'Europe alors que le capitaine Darren Clarke vise la quatrième victoire consécutive pour les hommes en bleu et jaune.

L'idée de cinq vice-capitaines a été lancée par Paul McGinley il y a deux ans, avec quatre assistants pour les quatre matchs sur le parcours, et le cinquième pour conseiller et rassurer les quatre joueurs en réserve pour les matchs en foursome ou quatre balles.

Bien qu'il ait ses propres manières d'agir, en vertu de l'adage « on ne change pas une équipe qui gagne », Clarke a sagement décidé de conserver la formule qui a été si fructueuse à Gleneagles.

Harrington était l'un des hommes qui aidaient McGinley en 2014, et l'Irlandais a commencé à se préparer pour Hazeltine dès le coup de fil de son compatriote Clarke.

Il a déclaré : « À Gleneagles, j'ai pris des notes des aspects auxquels je n'aurais pas pensé et qui ont si bien fonctionné cette semaine-là. J'ai toujours ces notes, je ne peux pas vous dire exactement ce qui y est inscrit, mais comme j'ai à nouveau l'opportunité d'être vice-capitaine, j'ai relu ces notes pour m'assurer de savoir ce qui a fonctionné et ce qui n'a pas fonctionné. »

Si Harrington est plutôt calme et studieux, la passion de Poulter pourrait donner l'avantage à Clarke dans le Minnesota.

Surnommé le « Postman » pour sa capacité à délivrer lorsque l'Europe en a besoin, la présence de Poulter dans les vestiaires sera un avantage exceptionnel pour l'équipe de Clarke au Hazeltine National.

Son rôle à l'EURASIA CUP au début de l'année a souligné l'estime que ses pairs lui accordent, et son cri de guerre, qui est devenu la carte de visite de l'Anglais, pourrait avoir beaucoup d'effet sur les six rookies de l'équipe européenne.

Bien qu'il n'ait pas les mêmes yeux exorbités et poing serré que Poulter, Bjørn a sans aucun doute lui-aussi une flamme en lui, et étant donné son palmarès en Ryder Cup, trois victoires en trois participations, et son rôle de président du comité de tournoi de l'European Tour, le grand Danois est également très respecté par les autres golfeurs.

Il en va de même pour le duo écossais de Lawrie et Torrance, et bien que le premier fasse sa première apparition en tant qu'assistant non-joueur, son statut de champion au Grand Chelem et de détenteur de sept titres sur l'European Tour fait de lui l'homme idéal pour ce rôle.

Ayant orchestré la victoire européenne contre les Américains au Belfry en 2002, 17 ans après avoir inscrit le putt victorieux au même endroit, Torrance a tout vu et tout accompli en tant que joueur, capitaine et vice-capitaine, il représente donc un choix logique pour compléter l'équipe d'excellents assistants de Clarke.