L'équipe
Danny Willett
L'équipe

Europe 2016

Destination Hazeltine : Danny Willett

Dans le premier volet de notre série visant à présenter les joueurs ayant confirmé leur place dans l'équipe européenne emmenée par Darren Clarke qui participera à la Ryder Cup 2016 sur le site de Hazeltine National, découvrons aujourd'hui un golfeur, vainqueur du Masters, qui fera sa première apparition dans cette compétition.

Parcours

Natif de Rotherham dans la région du Yorkshire en Angleterre et fils d'un pasteur, il a mené une exceptionnelle carrière d'amateur en remportant l'English Amateur Championship à Royal St George, après avoir été couronné champion amateur du Yorkshire en 2007, de participer à la Walker Cup et de devenir numéro un du classement amateur européen. Il a gagné ses droits d'entrée 2009 après avoir franchi les trois étapes de l'école de qualification. Coaché par Mike Walker et Pete Cowen.

Carrière

Apparitions dans l'European Tour : 206
Victoires dans l'European Tour : 5
Classements dans le top dix : 48
Gains au cours de sa carrière : 11 418 832 €

Ryder Cup

Début en 2016

Résultats lors des qualifications 2016

Il a lancé sa course à la qualification pour la Ryder Cup en finissant troisième à égalité lors de l'Open d'Italia en septembre dernier et a ensuite accumulé sept classements dans des tops sept au cours de la période de qualification, avec deux exploits notables. Après avoir poussé Rory McIlroy dans ses retranchements lors de la Race to Dubai 2016, il a remporté son quatrième titre de l'European Tour avec un birdie obtenu grâce à un putt déterminant sur le 72è green du Dubai Desert Classic, avant d'obtenir sa première victoire en tournoi majeur, marqué par une exceptionnelle dernière carte de 67 lors du Master d'Augusta.

Le parcours de Willett dans la course aux points :

Citations notables

« C'est génial de pourvoir embarquer pour Hazeltine avec Clarkey et le reste de l'équipe. C'est un rêve qui devient réalité.

« Je vais avoir un statut de débutant, et je vais profiter de tout ça au maximum, écouter les conseils des anciens, discuter avec Rory (McIlroy), (Henrik) Stenson, Sergio (Garcia) et leur poser des questions, notamment, même si c'est étonnant, sur la manière de gérer la pression de la Ryder Cup.

« Apparemment, la gestion du stress que j'ai ressentie lors du dimanche des Masters est très différente de celle que l'on ressent pour la Ryder Cup. »