Souvenir du lundi : Cañizares conserve la Ryder Cup

À suivre...

Europe

Souvenir du lundi : Cañizares conserve la Ryder Cup

Après deux belles campagnes en Ryder Cup en 1985 et 1987, dont une première victoire sur le sol américain, Tony Jacklin mettra fin à son règne de huit ans à la tête de l'équipe européenne avec une seule défaite, grâce à ce putt de José María Cañizares en 1989.

Ce putt de deux pieds au dernier trou au Belfry permettra à Cañizares de s'imposer face à Ken Green avec un trou d'avance, offrant ainsi à l'Europe une avance 14 à 10, signifiant que l'équipe conserverait la Ryder Cup.

Une chance que l'Espagnol a remporté cette partie, car l'Europe a ensuite perdu ses quatre derniers maths, atteignant ainsi un score final de 14 à 14.

L'homme aux six titres sur l'European Tour était déjà habitué à la pression, ayant renforcé la première victoire européenne contre les États-Unis 28 ans auparavant lors de la Ryder Cup de 1985.