L'équipe
Équipe Europe - les hommes en noir
L'équipe

Europe 2016

Les joueurs réagissent aux matchs d'ouverture

La Ryder Cup commence sur les chapeaux de roues vendredi matin avec Justin Rose et Henrik Stenson qui affronteront Patrick Reed et Jordan Spieth dans le foursome d'ouverture.

Rose jouera le premier tee à 0735 alors que l'Europe est en route pour sa quatrième victoire consécutive, avec deux des associations les plus dynamiques qui se sont affrontées à Gleneagles il y a deux ans.

Stenson et Rose ont remporté trois points en trois matchs disputés ensemble en Écosse tandis que Reed et Spieth sont descendus d'un demi-point au cours de leurs trois matchs disputés ensemble. Le duo européen a admis qu'il était pratiquement inévitable que les quatre joueurs se retrouvent dans le premier groupe.

« Cela n'a pas été une grande surprise, je pense », déclare Stenson. « Nous nous sommes sentis très heureux de donner le coup d'envoi il y a deux ans et de recommencer cette année. Nous nous attendions plus ou moins à affronter ce duo. Le match du matin sera amusant. C'est une équipe très forte et nous allons devoir sortir un bon jeu demain pour les battre à coup sûr. »

En tant qu'équipe en visite, l'Europe jouera le premier coup mais Rose ne semble pas impressionné par ce que beaucoup considèrent comme le coup le plus intimidant au golf.

« Je crois qu'il faut essayer et profiter de cet instant au maximum », affirme-t-il. « Le premier coup met les nerfs à rude épreuve mais on ne peut pas réellement s'y préparer. Je dois simplement m'attendre à être nerveux, à faire décoller la balle, puis avec Henrik nous ferons une belle ronde à partir de là. »

Rory McIlroy et Andy Sullivan joueront en deuxième contre Rickie Fowler et Phil Mickelson, et le Nord-Irlandais admet qu'il convoitait Sullivan en tant que partenaire depuis 18 mois.

« Je l'ai en quelque sorte réservé depuis le début en tant que partenaire potentiel de la Ryder Cup », déclare-t-il. « Je savais en participant à cette coupe qu'il y aurait des débutants dans l'équipe et s'il y en avait un que je souhaitais connaître et prendre un peu sous mon aile, c'était bien lui. »

« On se sent vraiment moins sous pression de savoir que si l'on rate un fairway, il pourra toujours faire quelque chose de spécial derrière, » ajoute Sullivan. « C'est vraiment génial de jouer avec lui. Ce Darren a cru en moi au point de me faire jouer aussi le matin et avoir Rory à mes côtés, c'est vraiment incroyable. »

Les vétérans de la Ryder Cup, Sergio Garcia et Martin Kaymer, seront les suivant à jouer contre Zach Johnson et Jimmy Walker. Ils sont de bons amis et Kaymer est convaincu qu'ils se compléteront bien une fois sous pression.

« Je pense qu'au cours des apparitions de Sergio en Ryder Cup, on peut vois qu'il met beaucoup de volonté et de conviction à vouloir à ce point marquer», affirme-t-il. « Je suis sûr que nous allons donner notre maximum au cours du premier match demain et c'est tout ce que nous pouvons faire.

« Nous nous battrons, pour faire honneur à la réputation des Espagnols, et aussi des Allemands. Je pense que c'est une bonne combinaison. »

Deux sélections du capitaine participeront au dernier match de la matinée : lee Westwood, qui participe pour la dixième fois à la Ryder Cup et qui s'aligne avec Thomas Pieters et ses coups puissants.

Ils affronteront le numéro deux mondial Dustin Johnson et Matt Kuchar, avec Pieters traçant une voie évidente vers la victoire.

« Je frappe très loin, il frappe près, je marque le point. C'est simple, » déclare-t-il. « Je connais un petit peu Matt. Bien évidemment, Dustin a un bon jeu et une frappe très puissante. Ce sera donc un duo assez similaire, je pense. »

Westwood, quant à lui, était plein d'éloges pour son partenaire de jeu.

« Il est vraiment impressionnant. Je dirai le meilleur jeune joueur d'Europe du moment, » déclare-t-il. « Il envoie la balle à des kilomètres. Je vais utiliser des clubs plus courts que d'habitude, c'est sûr, et il a vraiment un bon jeu court. Un excellent putter. »