Notre histoire
Évolution vestimentaire de la Ryder Cup
Notre histoire

Europe

Tenues à la Ryder Cup : le bon et le mauvais

De la bande porte-bonheur de votre équipe de football au haut rouge emblématique que Tiger porte le dimanche, les gens se souviennent toujours de ce que les athlètes portaient durant les grands moments.

Il en va de même pour les fans européens de la Ryder Cup qui reviennent sur certains des affrontements mémorables contre les États-Unis.

Au fil des ans, les tenues ont bien compris quelques fautes de goût mais elles occupaient tout de même le devant de la scène durant l'action.

Parmi les tenues suivantes de la Ryder Cup, quelles sont celles qui vous rappellent de bons souvenirs ?

1979 - Première tenue de l'équipe européenne

L'Europe est peut-être partie du mauvais pied avec ce qui semble être un col en V beige, mais l'édition marque la première apparition de l'équipe européenne.

Malheureusement, l'équipe finira par s'incliner 17 à 11 sur le sol américain.

1985 - Premier titre européen depuis 1957

Sam Torrance a inscrit le putt de la victoire européenne à la Ryder Cup de 1985, première défaite des Américains en 28 ans, portant un pull rouge à col en V emblématique.

Les images du capitaine Tony Jacklin célébrant la victoire sur les épaules de Torrance sur le toit du Belfry est encore bien vive dans la mémoire de nombreux fans de la Ryder Cup.

1987 - Première victoire sur le sol américain et LA danse d'Olazabal

Deux ans après avoir battu les États-Unis pour la première fois en près de 30 ans, l'Europe a remporté sa première Ryder Cup sur le sol américain.

Le haut bleu clair est synonyme de cette victoire et d'une danse de la victoire plutôt amusante de l'Espagnol José María Olazábal.

1995 - Tenue douteuse, victoire incroyable 

Avec deux points de retard à l'entame des simples du dimanche, l'Europe a atteint une victoire sensationnelle face aux États-Unis à l'Oak Hill Country Club.

Cette remontée est survenue après avoir porté un pull de couleur pêche assez surprenante avec un pantalon marron lors de la première journée.

2002 - Retour aux sources

Lors de sa victoire au Belfry en 2002, l'équipe européenne portait un polo plutôt basique blanc avec un pantalon noir. L'un des moments les plus mémorables de l'édition de 2002 est survenu lorsque Paul McGinley a sauté dans le lac du trou n° 18.

Certaines personnes disent qu'il a fait ça pour fêter la victoire, d'autres prétendent qu'il essayait simplement d'échapper au blazer beige qu'il devrait porter durant la cérémonie de remise du trophée.

2004 - Blazer, polo et drapeau européen

Suite à la plus grande marge de victoire des Européens face aux Américains (9 ½ - 18 ½) à l'Oakland Hills Country Club, personne ne savait vraiment quoi penser de la tenue, composée d'un blazer gris, d'un polo jaune, noir et blanc rayé et d'un drapeau européen dans la poche, qu'arboraient les membres de l'équipe après l'événement.

Mêmes doutes concernant la veste en daim fauve portée par l'équipe lors du vol de retour. Cependant, après un tel triomphe, les joueurs et le capitaine Bernhard Langer ne s'en souciaient probablement pas.

2006 - Retour fort en émotions de Clarke

L'édition 2006 de la Ryder Cup est largement acceptée comme l'édition la plus forte en émotions de l'histoire du tournoi, et lors de l'apparition de Darren Clarke sur le premier tee, toutes les personnes présentes avaient les larmes aux yeux.

Les célèbres images de l'Irlandais du Nord paré du polo rouge, rose et bleu rayé buvant une pinte de Guinness sur le balcon du K Club ont même réussi à dessiner un sourire sur les visages des fans américains. Et comment pourrait-on oublier le capitaine victorieux Ian Woosnam affichant le trophée de la Ryder Cup à l'aéroport dans une veste en cuir noire ?

2010 - L'incroyable Gallois

Le motif argyle du débardeur de Graeme McDowell au Celtic Manor est gravé dans la mémoire de tous les fans européens de la Ryder Cup.

Pourquoi ? Parce que c'est ce que l'Irlandais du Nord portait lorsqu'il a inscrit le putt de la victoire à la Ryder Cup de 2010 juste avant que la foule ne se déchaîne autour du green.

2012 - Le miracle de Medinah

D'un point de vue européen, aucune édition de la Ryder Cup ne surpasse probablement le « Miracle de Medinah » de 2012.

De Rory qui avait pratiquement manqué son tee time au message dans le ciel et au putt très tendu de Kaymer assurant la victoire inoubliable, cette édition fut véritablement une Ryder Cup sensationnelle pour l'équipe européenne.

La silhouette de feu Seve Ballesteros était brodée sur la manche des joueurs et il veillait certainement sur les Européens à Medinah.

Les fans peuvent désormais s'offrir une réplique officielle de la tenue Galvin Green de l'équipe. Cliquez ici pour consulter notre boutique en ligne.