Capitaines
Vice-capitaines de la Ryder Cup
Capitaines

Europe

Ces vice-capitaines complètent le staff de Bjørn

Le capitaine européen Thomas Bjørn a annoncé que Luke Donald, Padraig Harrington, Graeme McDowell et Lee Westwood rejoindront Robert Karlsson pour compléter l'équipe de vice-capitaines européens pour la Ryder Cup de 2018 contre les États-Unis qui se disputera au Golf National, en France, du 28 au 30 septembre.

Le quatuor apportera énormément d'expertise et d'expérience à l'équipe technique du Danois grâce à un total de 24 participations à la Ryder Cup, aux côtés du Suédois Karlsson, qui avait participé au tournoi en 2006 et en 2008, pour un total de 26 participations pour l'équipe technique. Ensemble, Donald, Harrington, Karlsson, McDowell et Westwood ont remporté 56 points pour l'Europe en 19 ans, de 1997 à 2016.

En dehors de la Ryder Cup, les membres du nouveau quatuor sont très respectés pour leurs accomplissements individuels sur la scène internationale du golf : Harrington et McDowell ont tous deux remporté un tournoi majeur alors que Donald et Westwood ont chacun été numéro un à l'Official World Golf Ranking. En outre, Karlsson est l'ancien numéro un d'Europe.

Lors du BMW PGA Championship de 2018 à Wentworth, Bjørn a déclaré : « Je suis ravi de faire cette annonce aujourd'hui et de savoir que je disposerai de vice-capitaines du calibre de Luke, Padraig, Robert, Graeme et Lee à mes côtés au Golf National.

« Ces cinq hommes sont largement respectés dans notre sport, sont tous actuellement actifs et connaissent les joueurs qui feront partie de notre équipe en septembre, et ils savent tous à quoi s'attendre sur un parcours comme celui du Golf National.

« Un simple coup d'œil à leur palmarès en Ryder Cup en dit long. Ils ont tous participé à domicile et en déplacement, ils connaissent donc bien le tournoi et savent comment gérer cette ambiance unique et spéciale.

« Ils disposent de leur propre personnalité, ce qui signifie qu'ils apporteront tous quelque chose de différent à l'équipe, ce qui renforcera notre équilibre. Leur opinion franche est vitale durant la semaine intense de la Ryder Cup, ce qui nous aidera à récupérer le trophée. »

Donald a fait partie de quatre équipes victorieuses à la Ryder Cup, remportant 10½ points en 15 matchs, dont une victoire capitale lors du premier simple contre Bubba Watson au Miracle de Medinah en 2012. L'Anglais de 40 ans a remporté sept titres sur l'European Tour, et en 2011, l'année durant laquelle il a atteint la première place mondiale, il est devenu le premier golfeur de l'histoire à remporter le classement des gains en Europe et en Amérique la même année.

Donald a déclaré : « Je suis ravi et touché d'avoir été sélectionné par Thomas en tant que vice-capitaine pour la Ryder Cup de cette année à Paris. La Ryder Cup a toujours occupé une place très spéciale dans mon cœur car la plupart de mes meilleurs souvenirs en golf viennent de la Ryder Cup.

« Cette édition sera très différente pour moi, car j'observerai au lieu de jouer, mais j'espère que mon expérience aidera l'équipe européenne à récupérer la Ryder Cup. J'ai hâte de m'y mettre et d'aider comme je le peux, je suis impatient d'aborder ce défi. »

Harrington a participé six fois à la Ryder Cup entre 1999 et 2010, avec quatre victoires, et il était vice-capitaine à Gleneagles en 2014 ainsi qu'il y a deux ans au Hazeltine National. L'Irlandais de 46 ans était le numéro un européen en 2007 suite à sa victoire à l'Open Championship à Carnoustie, et il a conservé la Claret Jug l'année suivante avant de remporter son troisième tournoi majeur à l'US PGA Championship un mois plus tard.

Harrington a déclaré : « Je suis ravi d'avoir été choisi par Thomas parmi ses vice-capitaines. J'ai toujours voulu faire partie de l'équipe européenne pour la Ryder Cup et j'espère avoir un impact positif.

« Ce sera ma troisième participation en tant que vice-capitaine européen, dont une aux côtés de Thomas à Hazeltine. On se connaît très bien, particulièrement dans le contexte de la pression intense de l'équipe technique à la Ryder Cup.

« Nous sommes tous unis dans notre quête visant à récupérer la Ryder Cup à Paris et je sais que Thomas a développé une excellente stratégie afin de mettre toutes les chances de notre côté. »

McDowell a participé quatre fois au tournoi bisannuel, ayant remporté le célèbre point de la victoire au Celtic Manor Resort en 2010, trois mois après être devenu le premier Européen en 40 ans à remporter l'US Open. L'Irlandais du Nord de 38 ans avait remporté trois points en trois parties à Gleneagles il y a quatre ans, donnant le ton pour un triomphe américain avec sa victoire 2 et 1 lors du premier simple contre Jordan Spieth, et il a gagné un total de neuf points en 15 matchs à la Ryder Cup.

McDowell a déclaré : « Mes quatre participations à la Ryder Cup sont les meilleures expériences de ma carrière. L'idée du jeu par équipes dans un sport individuel est très spéciale, c'est la raison pour laquelle les golfeurs adorent tant la Ryder Cup. Les souvenirs et les liens tissés sur le parcours et en dehors durent toute la vie.

« J'ai eu la chance de remporter deux événements au Golf National, j'estime donc naturellement qu'il s'agira d'un excellent parcours pour la Ryder Cup de 2018. Je sais que je pourrai avoir un impact important sur l'équipe cette année au vu de mon expérience sur le parcours et de mes participations à la Ryder Cup.

« C'est un immense honneur que de faire partie de l'équipe technique du capitaine Bjørn et je suis ravi de savoir que je serai à Paris cette année. Il va de soi que ma qualification au sein de l'équipe européenne en tant que joueur reste l'un de mes objectifs et que je me donnerai à 100 %, mais entre-temps, je suis comblé de participer à l'aventure française et à la victoire européenne à la Ryder Cup. »

Westwood a participé à sa première Ryder Cup à Valderrama en 1997, la seule autre édition de la Ryder Cup sur le continent européen, et il a participé aux dix dernières éditions de la Ryder Cup, dont huit au sein de l'équipe victorieuse. Sir Nick Faldo est le seul golfeur à avoir participer à plus d'éditions face aux États-Unis. L'Anglais de 45 ans a remporté un total impressionnant de 23 points pour l'Europe, il est quatrième au classement des points gagnés au tournoi bisannuel. Il s'agit également d'un joueur prolifique au niveau international individuel, avec 23 titres sur l'European Tour, remportant le classement des gains européen en 2000 et en 2009, et occupant le numéro un mondial en 2010, mettant ainsi fin aux cinq années de règne de Tiger Woods.

Westwood a déclaré : « Je suis touché d'avoir été sélectionné par Thomas au sein d'une équipe de vice-capitaines plutôt impressionnante, selon moi. J'ai eu la chance de participer en tant que joueur aux dix dernières éditions et j'ai hâte de défendre la cause européenne différemment cette année.

« Ce sera certainement une expérience très différente pour moi, mais je suis ravi d'avoir un rôle à jouer afin d'aider l'Europe à s'imposer à Paris et d'aider Thomas au poste de capitaine.

« Bien entendu, le scénario idéal serait d'être en très grande forme cet été et de me glisser au sein de l'équipe, mais honnêtement, tant que je pourrai participer à l'équipe européenne de 2018, je serai satisfait. » La campagne de qualification pour l'équipe européenne de 2018 se terminera au tournoi Made in Denmark, qui se disputera dans le club Silkeborg du capitaine Bjørn le dimanche 2 septembre. Le BMW PGA Championship de cette semaine marque la prochaine phase de qualification, durant laquelle les points remportés aux événements de l'European Tour, de Wentworth au Made in Denmark, seront multipliés par 1,5 aux classements mondial et européen.

La Ryder Cup de 2018, qui sera la 42e édition du tournoi, se disputera au Golf National, en France, du 28 au 30 septembre, et l'Europe cherchera à récupérer le trophée suite à sa défaite au Hazeltine National à l'édition précédente, avec l'intention de prolonger une série impressionnante de victoires à domicile qui remonte jusqu'au tournoi de Valderrama en 1997.