Points mis à jour
Images sport USA Today
Points mis à jour

USA 2016

Bryson DeChambeau : un nombre de points encore insuffisant pour figurer dans l'équipe USA

Durant son premier départ en tant que professionnel, Bryson Dechambeau avait eu une semaine pour se rappeler du RBC Heritage à Hilton Head.

Grâce à un dernier tour bouclé en 68 dimanche, DeChambeau, champion de l'U.S. Amateur et de la NCAA National 2015, qui jouait selon le système d'exemption a terminé quatrième à égalité.

Dans ce cas, pourquoi, vous vous le demandez peut-être, ne retrouve-t-on le nom de DeChambeau nulle part au dernier classement américain pour la Ryder Cup ?

Conformément à la procédure de qualification des golfeurs américains, qui stipule, entre autres, que les golfeurs reçoivent 1 point pour chaque tranche de 1 000 dollars remportée aux événements du Circuit PGA, vous vous attendiez peut-être à retrouver le nom de DeChambeau à la 74è place du dernier classement. Mais il n'y est pas.

Et il y a une bonne raison. Pour obtenir des points pour la Ryder Cup, Tom Brawley, directeur principal des services aux membres de la PGA d'Amérique, nous a expliqué qu'« un golfeur doit posséder la classification de membre A-3 de la PGA d'Amérique. »

La classification A-3 est réservée aux « golfeurs qui bénéficient d'une exemption pour le PGA Tour, le Champions Tour, le Nationwide Tour, le LPGA Tour et le Futures Tour. »

Bien que M. DeChambeau soit désormais un professionnel, il bénéficie d'exemptions de sponsors et ne possède pas un statut officiel au PGA Tour, ce qui signifie qu'il n'est pas éligible pour le statut A-3 de la PGA pour le moment.

Il est toutefois possible que M. DeChambeau reçoive ce statut sur le Tour en fonction de ses résultats lors des événements avant le PGA Championship, ce qui ferait de lui un membre A-3.

« Une semaine après s'être distingué parmi les amateurs au Masters, M. DeChambeau a remporté un chèque de 259 600 dollars ainsi que 123 points pour la FedEx Cup [au RBC Heritage], a déclaré M. Brawley. Ces deux accomplissements l'aideront à obtenir ce statut durant la saison et à l'avenir, et M. DeChambeau doit encore gagner au moins 361 points FedExCup afin d'obtenir son statut spécial de membre temporaire, qui s'accompagne d'un nombre illimité d'invitations de sponsors cette saison. »

M. Brawley a indiqué que conformément au PGA Tour, DeChambeau disposait encore de six invitations de sponsors. Il prévoyait d'en utiliser une cette semaine pour le Valero Texas Open, mais grâce à son arrivée dans le top 10 à Hilton Head, il s'est qualifié pour une participation à l'Open du Texas sans devoir utiliser d'exemption. Si un golfeur qui ne dispose pas d'exemption termine dans le top 10 d'un tournoi du PGA Tour, il se qualifie automatiquement pour la compétition de la semaine suivante, à condition qu'il ne s'agisse pas d'un tournoi majeur, d'un événement du World Golf Championship ou d'un tournoi sur invitation. Dans ce cas-là, le golfeur se qualifie pour l'événement « ordinaire » suivant du PGA Tour.

Il n'y a rien de nouveau. Comme M. Brawley l'a expliqué, le double champion d'un tournoi majeur Jordan Spieth s'était retrouvé dans la même situation en 2013.

« M. Spieth avait obtenu un statut provisoire sur le Tour en mars 2013, puis son statut permanent après sa victoire au John Deere Classic en juillet 2013, et il avait ensuite atteint le statut A-3 avant le PGA Championship 2013, auquel il a participé », a rappelé M. Brawley.

M. Spieth s'était ensuite qualifié au sein de l'équipe américaine pour la Ryder Cup 2014, à la 7è place du classement définitif de cette année-là, pour lequel le PGA Championship était le dernier événement à compter.

Enfin, M. Brawley a indiqué que les efforts de DeChambeau visant à atteindre la classification A-3 ne sont pas vains pour la Ryder Cup.

« Ses points valables pour la Ryder Cup sont comptabilisés en suspens et seront accordés avec effet rétroactif s'il obtient sa classification A-3 », a-t-il expliqué.