Actualités importantes
Getty Images
Actualités importantes

USA 2016

Phil Mickelson entame sa saison du PGA Tour sur une très bonne note à la Ryder Cup

NAPA, Californie (AP) - Phil Mickelson a rarement paru aussi réjoui d'entamer une saison du PGA Tour, même si la saison précédente ne s'est achevée qu'il y a trois semaines à peine.

Il faut aussi dire qu'il lui est rarement arrivé de remporter la Ryder Cup.

Toujours comblé après la victoire américaine d'il y a deux semaines à Hazeltine, Mickelson a une dernière chance de remporter une victoire individuelle au Safeway Open. C'est le premier événement de la saison 2016-17. Il s'agit également du dernier événement de l'année pour Mickelson, âgé de 46 ans.

« Je suis toujours aux anges, et même si je me suis beaucoup déplacé cette semaine, j'ai énormément d'énergie et je pense que j'aurai une bonne semaine, a déclaré Mickelson. J'adore le parcours et l'atmosphère. On joue en Californie et je suis impatient de commencer. »

L'enthousiasme a été réduit plus tôt cette semaine lorsque Tiger Woods a annoncé son forfait.

Woods avait annoncé le mois dernier qu'il comptait jouer à Silverado et s'était officiellement inscrit au tournoi vendredi. Le Tour avait décidé de faire jouer Woods et Mickelson dans le même groupe, avec le champion en titre Emiliano Grillo, pour les deux premières manches.

Woods a ensuite déclaré que son jeu était « vulnérable » et qu'il n'était pas encore prêt pour son retour sur le PGA Tour après 14 mois d'absence. Mickelson et Woods n'ont plus joué ensemble depuis la première manche du PGA Championship de 2014 à Valhalla. Bill Haas a pris la place de Woods au sein du groupe.

Mickelson a dit qu'il a envoyé plusieurs messages à Woods, mais qu'il comprend sa décision.

« Nous voulons tous que Tiger revienne, mais on veut qu'il revienne quand il sera prêt, a continué Mickelson. S'il ne se sent pas prêt, il vaut mieux attendre. On se réjouit tous, mais on comprend qu'il y a énormément de pression, non seulement pour revenir, mais aussi pour être performant à son retour. C'est donc normal qu'il veuille que son jeu soit optimal, regardez comme on l'observe minutieusement. »

La participation de Mickelson est également plutôt rare.

C'est la première fois qu'il participe à un événement du PGA Tour aux États-Unis en automne depuis le début de la FedEx Cup en 2007, ce qui a avancé le Tour Championship de la dernière semaine d'octobre à la fin septembre. Mickelson faisait aussi partie du groupe de travail qui a décidé de ne pas accorder de points pour la Ryder Cup à ce tournoi et aux autres événements de l'automne, sous prétexte que cela permettrait à la « deuxième moitié du Tour » de prendre de l'avance au classement.

ARTICLE ASSOCIÉ : Phil Mickelson dit qu'il va se qualifier pour l'équipe de la Ryder Cup 2018

Il s'agit de la première année pour Safeway en tant que sponsor principal, et l'entreprise de gestion de Mickelson organise le tournoi.

Mickelson fait partie des quatre golfeurs à peine du top 25 mondial à Silverado, avec Paul Casey, Matt Kuchar et Grillo. La star du mercredi est apparue en pro-am, où Steph Curry, le meneur des Golden State Warriors, a affronté Harold Varner III, lui aussi élevé en Caroline du Nord. Curry devait normalement affronter Woods.

« Je n'appellerais pas ça une déception car cela reste une opportunité extraordinaire, a déclaré Curry. Nous serons heureux de son retour, quand il sera prêt. C'est dommage qu'il ne soit pas ici, mais je regarderai le tournoi qui marquera son retour. »

Mickelson a joué l'une de ses meilleures saisons, mais sans victoire. Il a terminé à la 12e place au classement des gains, dépassant les 4 millions de dollars pour la première fois depuis 2013, l'année de sa dernière victoire au British Open. Il avait fini la saison dernière à la 34e place du classement mondial et occupe aujourd'hui la 15e.

Il a même failli remporté le Vardon Trophy, pour le meilleur score en moyenne, avant de prendre du retard lors des trois derniers tournois de la saison.

Mais il lui manque toujours une victoire.

La Ryder Cup a plus ou moins permis de combler ce vide, principalement en raison de tout ce que Mickelson a investi pour l'événement. C'est principalement lui qui a demandé du changement après avoir remis en question le capitaine Tom Watson en 2014, ce qui a engendré la création du groupe de travail et les nombreuses modifications du modèle américain. Lefty a soutenu ses mots sur le parcours, avec une résultat 2-1-1 durant la semaine achevée par une manche comptant 10 birdies, qui a permis de remporter un demi point contre Sergio Garcia.

Mickelson s'est extasié de la performance de l'ensemble de l'équipe américaine, et on a dû lui rappeler qu'il a mieux joué que tout le monde lors de la dernière journée.

« Mon jeu n'a jamais été aussi bon, car quand on ressent ce type de soutien et qu'on joue pour une cause importante, cela vous pousse à faire de votre mieux, a conclu Mickelson. Cela m'a très certainement aidé, moi aussi. »

Il est aujourd'hui de retour en format individuel, bien que la Ryder Cup a clairement suffi a le motiver durant l'entre-saison.

Cet article a été rédigé par Doug Ferguson, de The Associated Press, et une licence a été légalement obtenue via le réseau d'éditeurs NewsCred.

À VOIR : Phil Mickelson fait la révérence après un putt de 30 pieds à Hazeltine