Actualités importantes
Images sport USA Today
Actualités importantes

USA

Ryder Cup : records, réussites étranges et faits en golf

Les fans de golf semblent se rappeler de chaque événement de la Ryder Cup : comment oublier le putt de Langer en 1991, les chemises de 1999 ou le retour miraculeux de 2012. Mais voici des records et faits concernant la Ryder Cup 17 que vous ne connaissez sûrement pas.

1. Plus grande victoire en match à 18 trous :

Lors d'un tournoi en match-play à 18 trous, la plus grande marge de victoire possible est de 10 et 8 (ce qui signifie 10 coups d'avances après huit trous). While that has never happened in the Ryder Cup, there have been two occasions of 8 & 7 victories. Ces deux victoires ont été décrochées par des Américains en simple, la première en 1987 lorsque Tom Kite a battu Howard Clarke, et la deuxième lorsque Fred Couples a vaincu Ian Woosnam en 1997.

Les victoires écrasantes sont rares en tournoi par équipes, mais cela n'a pas empêché trois différentes équipes d'obtenir des victoires 7 et 6 dans l'histoire de la Ryder Cup. À nouveau, elles ont toutes été décrochées par des Américains, la plus récente remonte à 2012, avec Phil Mickelson et Keegan Bradley contre Lee Westwood et Luke Donald.

2. Plus grande victoire totale à la Ryder Cup :

En 1967, avec une équipe américaine comprenant le capitaine Ben Hogan, Arnold Palmer et Billy Casper. Au Champions Golf Club de Houston, au Texas, les Américains ont battu la Grande-Bretagne par un score final de 23,5 à 8,5. C'était la cinquième victoire consécutive des Américains à la Ryder Cup lors de leur période de domination.

3. Partenariat le plus couronné de succès de l'histoire de la Ryder Cup :

Aucun duo ne représente mieux l'esprit de la Ryder Cup que Seve Ballesteros et José María Olazábel. Aucune équipe ne totalise autant de victoires ou de points. Les Espagnols ont un palmarès de 11 victoires pour seulement deux défaites et deux partages.

Leurs 12 points totaux représentent le double des partenariats suivants, Lee Westwood et Darren Clarke ainsi que Sir Nick Faldo et Ian Woosnam, avec six points totaux chacun.

4. The four undefeated partnerships:

There have been only four partnerships in Ryder Cup history who have never lost or tied a match together. Le meilleur de ces partenariats comprend Arnold Palmer et Gardner Dickinson, avec leur palmarès de 5-0-0 lors des Ryder Cups de 1967 et de 1971 (ils ne participaient pas à la Ryder Cup de 1969). Dickinson also holds the individual record for most consecutive matches won with nine.

The King makes the list a second time in his partnership with Billy Casper, going a perfect 3-0-0. Jack Nicklaus and Tom Watson went 4-0-0 with three of those coming in a clean sweep at the 1981 Ryder Cup. And in Paris, Francesco Molinari and Tommy Fleetwood went 4-0-0 to lead the European squad to a victory.

5. Trous en un à la Ryder Cup :

Il y a eu un total de six trous en un dans l'histoire de la Ryder Cup, dont celui de Peter Bulter en 1973 à Muirfield. Fait intéressant, Bulter est le seul membre de la liste à inscrire un trou en un et à tout de même perdre son match.

Les trous en un les plus récents, et les plus longs, remontent au 14è trou de 213 yards au K Club de 2006. Le premier a été inscrit par Paul Casey lors des Foursomes du samedi, et Scott Verplank a tiré le second lors des matchs en simple du dimanche.

6. Membres d'une même famille à la Ryder Cup :

Cinq groupes de frères ont participé à la Ryder Cup à travers son histoire, dont les plus notables étaient les frères Whitcombe en 1935. L'équipe de Grande-Bretagne et Irlande comprenait Charles, Ernest et Reg Whitcombe. Il va sans dire que les trois frères jouaient tous au sein de la même équipe. Récemment, les frères Molinari, Francesco et Eduardo, faisaient partie de l'équipe européenne en 2010.

Il y a eu des cas de cousins, d'oncles et neveux et de beaux-frères qui ont participé à la Ryder Cup. Il est même arrivé que deux paires de père et fils représentent l'Europe : Percy et Peter Aliss et Antonio et Ignacio Garrido.

7. Il n'y a eu que 3 golfeurs gauchers à la Ryder Cup :

Êtes-vous capables de les nommer ?

Le premier gaucher à participer à la Ryder Cup remonte à 1977, lorsque l'Anglais Peter Dawson faisait partie de l'équipe Grande-Bretagne et Irlande. Les deux autres sont plus récents, avec les 10 participations de Phil Mickelson à la Ryder Cup et Bubba Watson participant aux trois dernières éditions.

8. Plus vieux golfeur de l'histoire de la Ryder Cup :

À 51 ans et 20 jours, Raymond Floyd est devenu le golfeur le plus âgé à participer à la Ryder Cup. Floyd avait été sélectionné par le capitaine en 1993, 24 ans après sa première participation en 1969, un autre record de Ryder Cup.

Le résultat de Floyd, 3-1-0, en 1993 a rapporté trois points aux États-Unis, égalant ainsi le meilleur résultat de l'équipe.

9. Plus jeune golfeur à la Ryder Cup :

En matière d'âge, le plus jeune golfeur à participer à la Ryder Cup était Sergio Garcia. Au jeune âge de 19 ans et 258 jours, Garcia s'était qualifié au sein de l'équipe européenne de 1999.

C'était l'un des sept rookies de l'équipe de 1999 à Brookline, dans le Massachusetts, qui avait une avance de 10 à six avant les matchs en simple du dimanche, avant de s'incliner 14,5 à 13,5.

10. Plus jeune capitaine de l'histoire de la Ryder Cup :

Dernier fait relatif à l'âge, Arnold Palmer réapparaît sur la liste, cette fois en tant que plus jeune capitaine de l'histoire de la Ryder Cup. Il a été choisi pour mener l'équipe en 1963 à 34 ans, 1 mois et 1 jours à peine. Il faut noter que Palmer faisait aussi partie de l'équipe en tant que joueur.

Palmer est le dernier joueur-capitaine de l'histoire du tournoi, ce record est donc garanti. Il est revenu en tant que capitaine non-joueur douze ans plus tard en 1975.

11. Comparaison du total des points à la Ryder Cup :

La Ryder Cup a commencé en 1927, avec un total de 984 matchs disputés. In the overall matchup, the United States holds the advantage at 527 to 441.

However, since the continental Europeans joined the competition in 1979, Europeans have won 11 Ryder Cups to the Americans' eight, with one tie. In terms of total match points, the Europeans lead 286.5-273.5.

12. Meilleure performance par une sélection du capitaine :

Depuis 1979, il y a eu trois cas de sélections du capitaine remportant quatre points sur cinq. Le premier était Lee Westwood en 2006, avec trois victoires et deux partages.

Les deux autres sont attribuables à la légende de la Ryder Cup Ian Poulter, qui a remporté quatre points en 2008 et en 2012. Son palmarès total de 8-2-2 en tant que sélection du capitaine est le meilleur de l'ère moderne.

13. La « règle de l'enveloppe » :

Que faire lorsque l'un des golfeurs se blesse lors de la Ryder Cup et ne peut pas participer au matchs en simple ?

Selon l'une des traditions de la Ryder Cup, le capitaine de l'équipe adverse doit sélectionner un de ses golfeurs qui ne participera pas. Le golfeur nommé affronte alors le joueur blessé et le match est considéré comme un partage.

Toutefois, les capitaines doivent placer le nom de leur golfeur sélectionné dans une enveloppe avant le début des matchs. Ce cas s'est produit trois fois depuis 1979, dont le plus récent en 1993 au Belfry.

14. Les seuls participants à la Ryder Cup sans victoire :

En 2008, Oliver Wilson est devenu le premier golfeur européen à se qualifier pour l'équipe européenne à la Ryder Cup sans jamais avoir remporté de tournoi à l'European Tour. Deux ans plus tard, Jeff Overton et Rickie Fowler devenaient les premiers Américains de l'équipe sans victoire au PGA Tour.